Accueil News Article News

''Djagassa'' remporte le Grand film du Festilag 2021

Publie le mardi 30 novembre 2021

Clap de fin pour la 9e édition du Festival international du film des lacs et lagunes d’Abidjan (Festilag).

Au total, sept réalisateurs ont été primés lors de cette édition 2021 qui s’est ouverte le 23 novembre à la mairie d’Abobo, avant de dérouler toutes les articulations du programme qui avait au menu une « Nuit du Niger », pays invité d’honneur, sur le terrain du quartier Abobotê, un atelier avec les artistes sur les enjeux de la copie privée, la marche des femmes de Grand-Bassam et la Jam session : concert de reggae mettant spécialement en scène les reggae women, pour la cérémonie de clôture le 27 novembre au Parker place à Marcory.

« Le Festilag se bat pour la relance du cinéma en Côte d’Ivoire. Nous croyons à la jeunesse ivoirienne et africaine. C’est pourquoi, nous dédions cette 9e édition aux jeunes réalisateurs. C’est une manière pour nous de les encourager à ne pas baisser les bras malgré les contraintes liées à la crise sanitaire », a déclaré Naky Sy Savané, promotrice du Festilag, avant de remercier tous les festivaliers qui ont pu effectuer le déplacement.

Avant le concert de reggae 100% femmes, le jury a dévoilé le palmarès du Festilag 2021 avec le sacre du film « Djagassa » du réalisateur ivoirien Hyacinthe Hounsou. « Merci aux membres du jury et à la promotrice du Festival, Naky Sy Savané, une icône de notre art, engagée dans plusieurs combats dont la promotion du cinéma de proximité et la cause des femmes dont elle est l’un des symboles forts. Au-delà de la récompense, ce prix est une exigence... Je le dédie à l’ensemble de mes équipes », a commenté le réalisateur.

Idari Madelaine, représentante du ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat du Niger, a félicité la patronne du Festilag et son équipe. Elle a salué une édition riche avec une ‘‘marche mémorable des femmes’’ à Grand-Bassam.

L’autre gros défi relevé par la promotrice du Festilag reste la relance du concept de « Récon-ciné » ou ‘’la réconciliation par le cinéma’’. Cette année, le festival a en effet travaillé au rapprochement des communautés du Niger et celles de la Côte d’Ivoire.

Pour sa part, le détenteur du « Prix Zalika Souley » de la Meilleure prestation féminine : ‘’Koukan Kourcia : Le Cri de la Tourterelle’’, le réalisateur Elhadj Magori Sani, par ailleurs Directeur général du Centre national de la cinématographie du Niger (Cncn), a remercié le jury pour avoir porté son choix sur son film. Palmarès du Festilag 2021

1. PRIX HOMMAGE DJIGARE MAIGA POUR L'ENSEMBLE DE SA CARRIÈRE.

2. PRIX JEUNE PUBLIC : << Derrière le Miroir>>, Court Métrage de Gbahé Seman Fabrice (Côte d'Ivoire).

3. PRIX DU MEILLEUR COURT MÉTRAGE : << Pourquoi pas moi ? >> Court Métrage de Dieudonné Tchani (Togo).

4. PRIX DROIT DES FEMMES : << Mothers>> Court Métrage Documentaire de Innocentia Alladagbé (Bénin)

5. PRIX ZALIKA SOULEY DE LA MEILLEURE PRESTATION FÉMININE : (Niger)

6. PRIX LAGOONWOOD DU MEILLEUR FILM IVOIRIEN : << VICES>>, Court Métrage de Konankan Fulbert (Côte d'Ivoire).

7. GRAND PRIX DU FESTILAG : << Djagassa>>, Long Métrage de Hyacinthe Hounsou (Côte d'Ivoire)

Source: fratmat.info


Lire aussi

INFOS GAZOILS

Sidonie la Tigresse en concert Live
Le dimanche 27 février 2022 : A 14h00
Malam Adama dans 1er vol
Le samedi 26 février 2022 : A 16H00
Mary Sy, 10 ans de carrière, concert live célébration, ta fidélité
Le dimanche 20 février 2022 : A 16h00
Le Salon des Affaires Sentimentales (SASE)
Le samedi 12 février 2022 : A l'Hôtel Ibis
Le Grand Bal de la Saint Valentin
Du samedi 12 février 2022 au dimanche 13 février 2022 :
Nous Suivre

NEWSLETTER