Accueil News Article News

«Prix Voix d’Afrique» de RFI

Publie le jeudi 17 septembre 2020

Yaya Diomandé, jeune ivoirien, a remporté le « Prix littéraire Voix d’Afrique » 2020 auquel participaient plus de 8000 candidats, rapporte un communiqué de Radio France internationale (Rfi) publié ce mercredi 16 septembre 2020.
 

 

Le concours était co-organisé par Rfi et les éditions JC Lattès en partenariat avec la Cité internationale des arts.

Après la date butoir des inscriptions fixée au 15 janvier 2020, 372 manuscrits portant, entre autres, sur un regard unique sur l’Afrique et une réflexion sur l’histoire, ont été sélectionnés par le jury pour la phase finale. Les concurrents, il faut le préciser, étaient d’origines diverses : Camerounais, Sénégalais, Maliens, Marocains, Nigériens et Ivoiriens...

A propos du roman, le personnage Moussa considéré comme un « Balanceur » sur un Gbaka à Abidjan, un minicar de transport en commun, reliant la commune d’Abobo à celle d’Adjamé, explore quotidiennement la capitale économique ivoirienne. Cependant, il est comme frappé d’aveuglement, tant il rêve d’ailleurs. Les petits boulots de cireur de chaussures, d'apprenti mécanicien, de chauffeur de taxi, soldat de la rébellion et chef de bande ne lui ont pas fait perdre ses objectifs. Bien au contraire, cela été un moyen de collecte de fonds pour assouvir ses envies d'aller en Occident.

«Abobo Marley» éditée par JC Lattès est la première œuvre de Yaya Diomandé, âgé d'une trentaine d’années et vivant à Abidjan.

Notons que Yaya Diomandé est titulaire d'un Brevet de technicien supérieur (Bts) en transport logistique et un autre en finance comptabilité ainsi qu’une maîtrise en droit privé à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Cocody.

Tamy Flo (Stagiaire)

Source: fratmat.info


Lire aussi

AGENDA

INFOS GAZOILS

Le mercredi 31 décembre 1969 :
Nous Suivre

NEWSLETTER