Accueil News Article News

Alpha Blondy : «Voici la preuve que j’avais divorcé »

Publie le vendredi 28 février 2020

Accusé par sa fille Soukeïna Koné de s’être remarié alors quil n’a jamais divorcé, la méga star de reggae, Seydou Koné dit Alpha Blondy se défend, preuve à l’appui.

« Comme l’atteste la grosse du divorce, je suis bel et bien divorcé de Madame Hong Ran Young, je ne suis pas polygame et j’ai le droit de refaire ma vie sans me justifier. Evitons d’éclabousser les personnes innocentes, tels que le maire Hamed Bakayoko ou mon épouse Aelyssa, en cherchant désespérément des boucs émissaires. La vie ne se conjugue pas au présent de l’accusatif. Dieu est Amour, soyez bénis », écrit l’artiste sur sa page officielle Facebook. Cette réaction, comme on peut s'en rendre compte a été posté au petit matin, ce vendredi 28 février 2020.

Dans un poste, la fille de l’artiste avait annoncé après le mariage de son père que ce dernier n’a jamais divorcé de sa mère. « Aucun divorce n’a été demandé. Aucun divorce n’a été prononcé. A part si quelqu’un a été bien payé bien entendu, ou s’il a eu recours à un mensonge suffisamment bien élaboré pour cacher la vérité », peut-on lire dans la missive de Soukeïna sur sa page officielle Facebook, le 24 février 2020.

A peu près 48 heures plus tard, elle écrit s’adressant à son père Alpha Blondy: « Ce n’est pas pour te salir. Mais le vide que tu laisses est impossible à combler Papa. Ne m’en veux pas. Pardonne-moi si je t’ai blessé. Mais un jour je sais que tu seras fière de ce que j’ai fait » .

Source: fratmat.info


Lire aussi

INFOS GAZOILS

Moments NAM #14
Le samedi 11 juillet 2020 : A 18h00
Nous Suivre

NEWSLETTER