Accueil News Article News

Décès de Diomandé Mé Aboubacar : 2 480 000 francs cfa pour rapatrier la dépouille du footballeur

Publie le mardi 10 septembre 2019

Jusqu’à présent, le corps du footballeur ivoirien Diomandé Mé Aboubacar décédé tragiquement, le vendredi 9 août 2019, dans un accident de train en Inde n’a pas encore été rapatrié. Selon une source proche de la famille, la Fédération ivoirienne de football (FIF) a été informée des frais du rapatriement de la dépouille.

2 480 000 francs cfa pour rapatrier le corps du footballeur ivoirien Diomandé Mé Aboubacar tué dans un accident de train, le vendredi 9 août 2019. Cette information émane d’une source proche de la famille du défunt. L’informateur de Linfodrome, joint le lundi 9 septembre 2019, a fait savoir que « actuellement, nous sommes dans les démarches pour faire venir le corps ».

Selon notre source, « L’ambassade de la Côte d’Ivoire en Inde a adressé les frais de rapatriement du corps à la Fédération (Fédération ivoirienne de football : ndlr), il y a deux semaines. C’est bloqué au niveau de la FIF. Ils ont reçu la facture, mais ils ne nous ont pas encore fait de retour. C’est à ce niveau que nous sommes. On essaie de courir à gauche et à droite », a confié notre informateur qui précise que les 2 480 000 francs cfa prennent en compte le rapatriement du corps jusqu’à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny. Cette source fait savoir que « si l’on prend en compte les frais au niveau local, la facture peut s’élever à plus de 3 millions francs ».

Vu le temps que prennent les démarches pour le rapatriement du corps de Diomandé Mé Aboubacar, notre source a indiqué que la famille essaie de toucher d’autres personnalités du pays. Elle a souligne que « C’est stressant, c’est bizarre »

Le directeur exécutif de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Jean Baptiste Sam Etiassé, arrivé d’un voyage, n’est visiblement pas au courant du dossier. Néanmoins, il a tenu prendre attache avec son adjoint pour en savoir davantage. « Moi, j’étais à Tunis, je viens d’arriver. Il faut que j’en parle avec le dexa, mon adjoint », a dit Sam Etiassé.

Pour rappel, Diomandé Mé Aboubacar a été formé à l’académie de l’Asec Mimosas. Par la suite, il a évolué au Stella Club d’Adjamé et à l’ASI d’Abengourou. Il a même porté le brassard de capitaine de la sélection locale, lors de la première édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2009) organisé par la Côte d’Ivoire.

Adolphe Angoua

Source: Infodrome


Lire aussi

INFOS GAZOILS

Festival Gastronomique Ivoirien
Du vendredi 03 avril 2020 au dimanche 05 avril 2020 : A parti de 8h30
Petit Denis en concert live
Le dimanche 29 mars 2020 : A partir de 16h00
Présélection Miss Petite Taille 2020
Le dimanche 15 mars 2020 : A 16h00
A l'Hôtel Ivotel
Salon de l'Immobilier de Cote d'Ivoire 2020
Du samedi 14 mars 2020 au dimanche 15 mars 2020 : A partir de 9h00
Marché International des Artisanes
Du mercredi 04 mars 2020 au dimanche 08 mars 2020 : A l'Université Félix Houphouët-Boigny
Nous Suivre

NEWSLETTER