Accueil News Article News

Demi Lovato violée à 15 ans : ses confidences

Publie le mercredi 24 mars 2021

Demi Lovato a accordé une interview à People ce mardi 23 mars. La chanteuse s'est confiée sur sa reconstruction suite à ses révélations bouleversantes.

Elle est sortie du silence. Dans le documentaire Dancing with the devil, Demi Lovato a confié avoir été victime de deux agressions sexuelles. Une terrible épreuve pour la jeune femme qui, après plusieurs années très difficile, est finalement prête à se reconstruire. Dans une interview accordée à People ce mardi 23 mars, elle a souhaité s'exprimer en toute transparence. "Parfois, les gens écoutent ma musique qui date de lorsque j'étais une adolescente et ils se disent que j'étais très énervée. Oui je l'étais et maintenant vous comprenez pourquoi", dit-elle d'abord. Pour l'artiste, faire ces révélations face caméra a été "libérateur. Et ça laisse vraiment cette colère qui était en moi se dissoudre. J'avais abandonné une grande partie de la colère avant, mais c'était en quelque sorte juste la touche finale, comme, d'accord, je peux vraiment guérir de ça maintenant", déclare-t-elle. "Maintenant que j'en ai parlé et que je sais que d'autres personnes pourraient entendre mon histoire, j'espère juste que ça va les aider. Les abus sexuels sont quelque chose que les gens estiment tabous et ils n'en parlent pas. Mais je veux montrer qu'il est possible d'en parler et que ce n'est pas grave", conclut-elle.

Si Demi Lovato a souhaité raconter son histoire dans ce documentaire, c'est pour faire comprendre aux personnes qui ont vécu la même chose qu'il est "possible de guérir. Quand le moment sera venu et que vous vous sentirez prêt, vous pourrez en parler et cela va vous permettre de guérir", dit-elle avant de préciser : "Vous allez vous sentir tellement plus autonome. Vous serez libéré de la honte". Pour la chanteuse, la reconstruction n'a pas toujours été évidente : "Il va y avoir des hauts et des bas mais une fois que la personne aura décidé d'affronter ce traumatisme, c'est tellement gratifiant". Cette agression sexuelle, Demi Lovato l'a subie en 2018. "Quand ils m'ont trouvé, j'étais nue, bleue. J'ai été littéralement laissée pour morte après qu'il ait profité de moi. Quand je me suis réveillée à l'hôpital, ils m'ont demandé si nous avions eu des relations sexuelles consenties. J'ai eu un flash où je le voyais sur moi. J'ai dit oui. Ce n'est qu'un mois après cette overdose que j'ai réalisé, 'tu n'étais pas en état de prendre une décision consentie", a-t-elle révélé. Un traumatisme qu'elle a eu beaucoup de mal à oublier.

Une autre confidence bouleversante

Dans ce documentaire, Demi Lovato a souhaité se libérer d'un poids. Alors qu'elle s'est fait connaitre sur Disney Channel, elle a indiqué avoir "perdu ma virginité dans un viol. Je faisais partie de cette équipe de Disney qui a déclaré publiquement qu'elle attendrait le mariage pour perdre sa virginité. Je n'ai pas eu cette première fois romantique", dit-elle. Sans dévoiler l'identité de son agresseur, elle a indiqué avoir été "contrainte de le voir tout le temps". Une situation insoutenable pour elle qui a "arrêté de manger". Pour rappel, elle a longtemps souffert de troubles alimentaires. Après quoi, la jeune femme explique avoir finalement décidé de parler de ce qui lui est arrivé à des adultes, précisant cependant que son agresseur lui "n'a jamais eu d'ennuis pour cela".

Source: Closermag

Source: Autre Presse


Lire aussi

INFOS GAZOILS

Festival du Film d’Animation d’Abidjan
Du vendredi 28 mai 2021 au dimanche 30 mai 2021 :
Kikkar Awards 1ère édition
Le samedi 01 mai 2021 : A 19h
3e édition de la Méga Master Class Cinéma
Le samedi 24 avril 2021 : A 12h00
Au CERAO, Carrefour Opéra 2 Plateaux
Festival du Riz de Côte d’Ivoire (FESTIRIZ CI)
Du vendredi 23 avril 2021 au dimanche 25 avril 2021 :
Nous Suivre

NEWSLETTER