Accueil News Article News

Deuil: Décès à Abidjan de l’artiste Marie-Rose Guiraud

Publie le mardi 21 avril 2020

Marie Rose Guiraud a bouclé son dernier ballet. Cette figure marquante de la chrorégraphie ivoirienne voire africaine, s’en est allée. La fondatrice du groupe ’’Les Guirivoires’’ et de l’Ecole de danse et d’échanges culturels (Edec) a rendu l’âme ce lundi 20 avril 2020, à l’âge de 76 ans. L’artiste luttait depuis des années contre la maladie. 

Celle-ci a fini par l’emporter.

Marie Rose Guiraud, qui avait choisi de s’établir pendant quelques années avec son mari Américain, le musicien Emmet Mc Donald avant de regagner définitivement sa terre natale en 2012 pour reprendre en main ses affaires laissées sur place à Abidjan.

L’artiste chorégraphe a renoué avec l’Edec et la compagnie de danse " Les Guirivoires". Les activités de sa fondation avaient repris de plus belle. Mais, la maladie aussi rongeait dans la douleur la célèbre chorégraphe contrainte de garder le lit et s’éloigner des feux des projecteurs. 

En décembre 2019, sa fille Ouyably Goata lançait déjà un appel à la détresse au Président de la République au secours. son message est sans ambiguïté. Marie Rose Guiraud veut rencontrer le chef de l’Etat. 

La malade bénéficie d’une prise en charge de la Présidence grâce à laquelle elle subit des intervention chirurgicale, notamment du coeur. Malgré son état de santé précaire, l’artiste ne décroche pas de sa passion. 

En février dernier, elle annonçait depuis son lit de malade, une tournée en mars à travers les communes d’Abidjan pour exprimer sa reconnaissance à la nation ivoirienne. Le 7 mars 2020, à l’ouverture de la 11ème édition du Marché des Arts et du spectacle d’Abidjan (Masa), Marie Rose Guiraud fait sa réapparition. La dernière au cours de laquelle elle a eu droit à un vibrant hommage du ministre de la Culture, Maurice Kakou Bandama, nouvelle ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, qui présidait sa dernière cérémonie en tant que membre du gouvernement.
Ce jour, ceux qui l’ont aperçu garderont de la fondatrice des ’’Guirivoires’’ l’image de son dernier sourire radieux et affectueux quoique affaiblie par le mal qui la rongeait.

L’irréparable, finalement s’est produit ce jour, et depuis l’annonce de son décès, les hommages ne font que se multiplier des quatres coins du monde pour saluer la mémoire d’une immortelle. Tant ses oeuvres lui survivront au delà des frontières ivoiriennes où elle a enseigné la danse et la joie de vivre.

Née le 10 Septembre 1944 à Oyably, un village de la préfecture de Kouibly (Ouest ivoirien), Marie Rose Guiraud a commencé sa carrière artistique de danseuse et chanteuse traditionnelle africaine depuis l’âge de quatre ans. Sa contribution à la promotion de la danse contemporaine africaine aura fait d’elle une icône continentale.

Source: Live.ci


Lire aussi

INFOS GAZOILS

Le mercredi 31 décembre 1969 :
Nous Suivre

NEWSLETTER