Accueil News Article News

Finale Awoulaba 2022- 13 candidates sur le podium le 30 juillet

Publie le mercredi 27 juillet 2022

A l’issue des différentes présélections, ce sont au total 13 belles dames qui ont été retenues pour prendre part à la finale du concours Miss Awoulaba 2022 prévue le samedi 30 juillet 2022. C’est ce qui ressort de la réunion-bilan organisée par Mme Geneviève Dahon, présidente nationale du Comité Awoulaba Côte d’Ivoire (CACI), le samedi 16 juillet 2022 dans les locaux de l’Unesco à Cocody-Angré.

Il s’agit, selon la présidente, de faire le bilan des présélections, prodiguer des conseils aux femmes admises à prester en ‘’national’’, et préparer effectivement la finale du 30 juillet prochain. A l’entame de cette rencontre, Geneviève Dahon a exprimé sa gratitude aux différents présidents des comités locaux, pour le travail abattu mais aussi aux Awoulaba, pour avoir eu le courage d’affronter les différents publics. Elle a, par ailleurs, prodigué de sages conseils aux 13 belles dames qui vont concourir dans les deux prochaines semaines. Faut-il noter, sur les 13 Awoulaba, 06 sont des communes d’Abidjan et 07 des villes de l’intérieur du pays. Dahon Geneviève a exhorté les Awoulabas de moins de 45 ans à adopter une attitude responsable, d’observer en tout lieu et en toutes circonstances une probité sans faille.

Faire connaître la destination Côte d’Ivoire et contribuer au tourisme.

Mahi Camara, responsable Culture au sein de l’Unesco-Abidjan, a expliqué que cette institution est la seule agence des Nations Unies, qui promeut la culture. << le concours Awoulaba permet de faire connaitre la destination Côte d’Ivoire et contribue ainsi au tourisme», a t -elle déclaré . Dr Sagou, l’un des responsables de l’Unesco à Abidjan, a en ces propres termes expliqué que la femme représente tout. << Elle a la vie entre ses mains, c’est elle qui forme la famille et la nation. Elle détient le développement. Si la femme ne met pas au monde un enfant, la nation meurt. », a-t-il dit. Selon lui, dans un monde en pleine mutation, il convient d’alphabétiser la femme, lui apprendre à lire, à écrire et à calculer. Cela la rend autonome, car, elle n’ira pas demander son numéro de téléphone ou le code de son mobile money à un tiers. Il est bon de noter qu’un concours Awoulaba régional sera bientôt instauré et prendra en compte cinq (05) pays, que sont la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, le Ghana et la Guinée.

Moustapha Ismaila avec sercom

Source: L Intelligent d Abidjan


Lire aussi

AGENDA

INFOS GAZOILS

Le mercredi 31 décembre 1969 :
Nous Suivre

NEWSLETTER