Accueil News Article News

Finale De Zouglou DAYS 2017 : Petit Denis en grande forme

Publie le vendredi 27 octobre 2017

On l’attendait, il est venu et il a assuré. Petit Denis, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a démontré qu’il a encore de bons restes pendant son tour de chant, le samedi dernier, à l’apothéose des orange Zouglou Days 2017 à l’esplanade du Palais de la Culture d’Abidjan-Treichville.

Dernier à prester, il est monté à 24h46 et s’est produit plus d’une heure durant. Devant un public fou qui semblait n’attendre que lui. Il a revisité son riche répertoire, proposant ses tubes les plus connus. notamment «Débalousseur», «Mon lieutenant», «Gnangni», «Prési», sa version zouglou de «No woman no cry» de bob Marley, «L’homme n’est rien» et «Prési».

Sa prestation a étonné tout le monde tant l’artiste était au fait de son art et voulait prouver qu’il n’est pas encore fini comme le prédisent les organisateurs de spectacles après ses nombreuses rechutes quant à sa consommation de la drogue. en tout cas, l’art a assuré et l’orchestre qui accompagnait les artistes faiseurs de zouglou aussi.

Mais avant, dès l’entame du show à 20h, «Les Pros du zouglou» ont donné la pleine mesure de leur talent en interprétant des titres qui ont fait date dans le zouglou. et ce, pendant 1h16min. Puis ils ont cédé le podium aux deux compères de la formation «espoir 2000». Pat Sacko et valérie ont repris, eux aussi, les titres qui ont fait leur succès comme «Série C», «Les Sorcières».

A la grande joie du nombreux public qui a même délaissé tables et bières pour se souvenir en danse la belle époque. mais surtout pour exprimer son amour pour le pré- sident Laurent Gbagbo chaque fois que Pat Sacko scandait le nom de celui-ci au détour d’un titre ou pendant.

Les artistes ont mis fin à leur prestation à 22h50. Il est 23h06 quand Yodé et Siro montent sur scène. Pour proposer, entre autres titres, «Nanan Boigny», «Président», «Signe Zo», «Mariage», «Quel est mon pays», «Victoire», «Marie-Jo» et «Antilaléca».

A leur tour, Yodé et Siro ont aussi réveillé le public en lâchant le nom de Gbagbo. Créant même l’hystérie. C’est dans cette bonne ambiance qui a vu Le molare venir danser et remettre 300 mille Fcfa comme sa participation à la réalisation de leur prochain album que les artistes Yodé et Siro, pleins d’humour, ont mis fin à leur prestation à 24h28.

Après Yamoussoukro, man, San Pedro et Abengourou, l’édition 2017 des orange Zouglou Days a pris fin par cette apothéose samedi. et le constat est que le zouglou a une musique qui compte en Côte d’Ivoire et même audelà.

Marcellin Boguy

Source: Notre Voie


Lire aussi