Accueil News Article News

Kanye West : cette menace de Kim Kardashian

Publie le mardi 21 juillet 2020

Kanye West n'a jamais caché ses problèmes de santé mentale et s'est régulièrement confié sur sa bipolarité. Lors de son premier meeting en tant que candidat à la présidentielle américaine de 2020 qui se tenait le dimanche 19 juillet 2020 en Caroline du Sud, Kanye West a fait de nombreuses déclarations polémiques concernant sa vie privée et celle de Kim Kardashian. Selon les informations du site britannique The Daily Mail, la star de télé-réalité serait sur le point de demander le divorce si son mari n'abandonne pas sa quête de la Maison-Blanche. La source du média britannique affirme que Kim Kardashian aurait été furieuse que Kanye West révèle, lors de son meeting, son désir de voir son épouse avorter lorsque cette dernière était enceinte de leur premier enfant, North West (7 ans). "J'ai failli tuer ma fille ! J'ai failli tuer ma fille", a-t-il crié en larmes face à une foule ébahie.

Des confessions qui ne seraient pas passées du côté du clan Kardashian. Quelques heures plus tard, Kanye West a tweeté : "Kim a essayé de venir dans le Wyoming avec un médecin pour me faire enfermer comme dans le film 'Get Out' parce que j'ai pleuré sur le fait d'avoir sauvé la vie de ma fille hier".

Des attaques sur le passé de Kim Kardashian et Kris Jenner

Sa belle-mère Kris Jenner n'a pas été épargnée puisque Kanye West a également évoqué la sextape et la couverture du magazine Playboy de Kim Kardashian. "Les enfants West ne feront jamais la couverture de Playboy", a-t-il tweeté avant de poursuivre ou encore : "Je mets ma vie en jeu sur le fait que la mère de mes enfants n'aurait jamais vendu sa sextape."

Après avoir attiré l'attention de la twittosphère en se donnant en spectacle, Kanye West a supprimé ses publications les plus virulentes pour laisser place à un peu de promo. En tant que bon businessman, le rappeur a rappelé sa première vocation en annonçant la sortie, ce vendredi 24 juillet, d'un nouvel album : Donda. Un titre en hommage à sa mère décédée en 2007.

Source: Closermag


Lire aussi

AGENDA

INFOS GAZOILS

Le mercredi 31 décembre 1969 :
Nous Suivre

NEWSLETTER