Accueil News Article News

Kylian Mbappé au coeur d'une arnaque malgré lui

Publie le mardi 31 mars 2020

Kylian Mbappé ne compte pas se laisser faire. Alors qu'il assure que son image aurait été utilisée contre son gré pour vanter les mérites d'une monnaie-virtuelle, il a décidé de porter plainte.

Ce n'est pas la première fois que Kylian Mbappé doit faire face à ce type d'affaire. Déjà en 2019, son compte Twitter avait été piraté dans le but de vanter les qualités d'un investissement dans les monnaies virtuelles. Près d'un an plus tard, alors que le monde du football est à l'arrêt pour tenter de faire barrage à la pandémie du coronavirus qui touche presque tous les pays du monde, l'attaquant du PSG est confronté à une nouvelle affaire similaire. Selon les informations de L'Equipe, son image aurait été utilisée contre son gré pour faire la promotion d'un placement "miracle" dans les crytopmonnaies. Le champion du monde 2018 aurait participé à deux émissions de télévision pour vanter ce placement. Or, le joueur de football n'a jamais rien fait de tel et compte bien dénoncer ces agissements.

Toujours selon le quotidien sportif, le joueur de 21 ans a décidé de saisir la justice pour l'usage, à son insu, de son nom et son image. Sur la toile, on peut lire, dans certains articles, que Kylian Mbappé aurait affirmé que ce placement était "son meilleur gain de pain". "Je suis vraiment content d'avoir tenté l'expérience parce que c'est le moyen le plus rapide et le plus facile de gagner de l'argent", lance encore l'actuel numéro 10 de l'équipe de France. Il évoque même qu'il gagne pas moins de "dizaines de milliers d'euros par jour sur pilote automatique".

Kylian Mbappé apparaît même dans une émission de Cyril Hanouna

Les arnaqueurs ont même été plus loin puisqu'ils sont parvenus à trafiquer une émission de télévision. En effet, on peut voir Kylian Mbappé, sur le plateau de Touche pas à mon poste, l'émission de Cyril Hanouna, en train de vanter, une nouvelle fois, les mérites de ce placement. Maintenant qu'il a porté plainte, les différents articles ou vidéos de cette crytopmonnaie, sur laquelle son image est associée devrait être retirée de la toile.

Source: Closermag


Lire aussi

AGENDA

INFOS GAZOILS

Le mercredi 31 décembre 1969 :
Nous Suivre

NEWSLETTER