Accueil News Article News

Le chanteur Koffi Olomide arrêté sur base d’une plainte de la Commission de Censure

Publie le mercredi 25 septembre 2019

L’artiste Koffi Olomide a été interpellé ce mercredi matin à son domicile et conduit au parquet de la Gombe, a appris CAS-INFO, des sources judiciaires.

Selon maître Tony Muaba, avocat du patron du groupe Quartier Latin International, son client est aux arrêts pour avoir chanté des « insanités » dans son dernier opus, interdit par la commission de censure.

Mais selon cette structure à l’origine de la plainte, Koffi Olomide a été arrêté pour avoir tenu des propos à caractère injurieux à l’endroit des responsables de la commission de censure, après la sanction lui infligée.

« Nous sommes une institution responsable et avons un bon monitoring, c’est depuis que koffi s’en prend à nous avec des insultes. Les détails sur son interpellation sont disponibles au parquet de la Gombe », a laissé entendre un membre de cette structure.

Après l’interdiction de la diffusion de ses nouvelles productions musicales pour atteinte aux bonnes mœurs, Koffi Olomide avait déclaré dans les médias que cet organe n’avait pas sa raison d’être dans u pays démocratique.

« La commission de censure n’a pas de place dans l’institution judiciaire d’un pays démocratique car on ne peut interdire à un artiste de produire l’œuvre de son esprit ». Le chanteur avait alors demandé au Président Tshisekedi d’abolir cette commission.

Source: Cas-Info

Source: Autre Presse


Lire aussi

INFOS GAZOILS

Moments NAM #14
Le samedi 11 juillet 2020 : A 18h00
Nous Suivre

NEWSLETTER