Accueil News Article News

Lors de son concert Gangstory à l’Ivoire : Yôrôbô attaqué ?

Publie le lundi 02 janvier 2017

Le 25 décembre à l'Ivoire Golf Club après son concert géant, avec Youssoupha, Sidiki Diabaté et d’autres grosses têtes du couper-décaler ivoirien, DJ Arafat a livré des confidences.

Le dernier concert de 2016 de la «Yôrôrô gang» s’est réalisé avec brio. Un exploit total vue l’ambiance, la chaleur, les émotions et l’effervescence du public.

Le grand nombre de fans et de mélomanes malgré le fait que c’était un guichet fermé. Le fils de la «gaga» ivoirienne Tina Glamour, très heureux n’a pas manqué de témoigner sa reconnaissance à son public.

Il s’est adressé à ce celui-ci via une vidéo postée sur sa page Facebook : «Merci à mon public. Ce concert, c’est du jamais vu en Côte d’Ivoire. Que de grosses surprises. Je remercie Sidiki Diabaté, MHD, Youssoupha…», A-t-il témoigné.

À croire «Le César», n’eut été la grande détermination de son public, il ne serait jamais arrivé à un tel résultat. Lui qui aurait été victimes de plusieurs attaques, ne s’en serait pas sorti sans son «cher public» : «J’ai eu trop de stress, on a été attaqué par beaucoup de concerts», a-til avoué.

Arafat DJ reconnaît cependant, que les nombreux spectacles donné avant sa «ganstory» lui ont troublé le sommeil. Ce qui peut expliquer le cumul de stress.

Aussi, après la réussite de ce qui devait être son dernier concert de l’année, le commandant Zabra promet le meilleur pour 2017 avec la sortie de son nouvel album en mars prochain.

En attendant, le «deux fois koraman » donne un dernier rendez-vous à ses fans à Koumassi le 30 décembre 2016 pour son tout dernier spectacle grand public. «C’est terminé, rendez-vous le 30 décembre pour le clash avec Trace. Koumassi soyez au rendez-vous parce que quand César va arriver, il va tout déranger», a-t-il déclaré.

Pour la «ganstory» du 25 décembre, l’artiste estime «qu’il n’y a plus match, il n’y avait pas match d’ailleurs».

 

Source: La Gazette


Lire aussi