Accueil News Article News

Musique : Bailly Spinto fête bientôt ses 45 ans de carrière

Publie le jeudi 12 avril 2018

Ses tubes, aujourd’hui encore, font rêver les mélomanes de tous âges. MMon objectif est atteint. Celui de réaliser ma carrière. Aujourd’hui, j’entame la seconde partie qui sera consacrée à ma famille ». C’est en ces termes que l’artiste musicien Bailly Spinto a partagé son intention d’être plus présent aux côtés des siens.

Mais avant, il tient à exprimer sa gratitude à la nation tout entière qui lui a permis de réussir sa vie professionnelle. À ce titre, l’artiste a annoncé le 16 mars, au Fnac Cap-sud d’Abidjan, la célébration prochaine de ses 45 ans de carrière musicale.

La célébration des 45 ans de vie professionnelle de Bailly Spinto, à l’état civil Galet Bailly Sylvestre, sera articulée autour de cinq axes principaux.

À savoir, une vaste campagne de communication, un concert spectacle Vip inédit avec quinze artistes de renommée internationale, la sortie et dédicace d’un livre retraçant le parcours de l’homme, une exposition de photos, tableaux et trophées de l’artiste ainsi qu’une vente aux enchères.

Le Rossignol de la musique ivoirienne, pour les uns, et le Crooner pour les autres, entend ainsi exprimer sa reconnaissance à la nation ivoirienne tout entière. « Cet évènement entièrement dédié à la Côte d’Ivoire se justifie par ma ferme volonté de remercier les Ivoiriens de m’avoir permis d’avoir une si riche carrière », a confié Bailly Spinto.

Avant de poursuivre en mettant l’accent sur l’importance de ce lien. « 45 ans de soutien indéfectible que j’ai toujours fortement apprécié. Je souhaite me rapprocher un peu plus des Ivoiriens par le biais de cette célébration que je souhaite vivement nationale. Merci à la Côte d’Ivoire », a insisté le Rossignol.

Qui, après avoir réussi ce qu’il a appelé la première partie de sa vie, estime qu’il est temps d’entamer la seconde. Celle-ci, l’artiste la veut plutôt soft, sans tapage, ni pression. « Je n’ai pas eu le temps de me consacrer à ma famille. Je crois qu’il est temps à présent que je m’occupe des miens », a confié le chanteur.

Par ailleurs, Bailly Spinto entend dédier cette fête à tous les artistes de sa génération. En particulier à ceux qui, comme François Lougah ou récemment Gun Morgan, ont ‘’déposé le micro à gauche’’. « C’est sous leur regard que je fais ce spectacle », a-t-il ajouté avec beaucoup de tristesse.

En attendant la date des festivités à l’honneur du Rossignol, les férus de vraie musique peuvent encore et encore se délecter de ses tubes que sont ‘’Poignon’’, ‘’Anouhoumé’’, ‘’Taxi Sougnon’’ ‘’N’kanapleso’’, ‘’Gazoua’’, ‘’Gbablemoua’’ ‘’Bli nalou’’, Boli Florence’’, ‘’Djamo djamo’’ et bien d’autres titres qui continuent de faire le bonheur des oreilles raffinées, perturbées ses derniers temps par des cacophonies appelées pompeusement musiques.

SERGES N’GUESSANT

 

Source: Fraternité Matin


Lire aussi

INFOS GAZOILS

Mon Témoignage
Du samedi 29 septembre 2018 au dimanche 30 septembre 2018 : A 16h
Sofitel Comedy Club
Le vendredi 28 septembre 2018 : Avec le Général Makosso A 21h
Geneviève Brou En Concert Live
Le vendredi 28 septembre 2018 : A 16h
Nous Suivre

NEWSLETTER