Accueil News Article News

Nayanka Bell condamnée à payer 160 millions de FCFA !

Publie le lundi 30 octobre 2017

Evacuée à l’hôpital des suites d’une crise de nerf, Nayanka Bell va mieux. Très secouée par l’affaire du litige foncier qui l’oppose depuis plusieurs années à la famille Abéouchi d’Agboville, l’artiste était dans un état de dépression inquiétant.

La chanteuse ivoirienne Nayanka Bell a animé une conférence de presse, le jeudi 5 octobre 2017, à son domicile à Cocody-Riviera où elle a expliqué qu’elle est prête à aller en prison, s’il le faut. Elle dit être en ce moment victime d’une situation juridique qui la rend malade.

En fait la dernière décision en date de ce litige foncier la condamne aujourd’hui à payer 160 millions à des squatteurs sur un jugement basé sur du faux selon cette dernière. « Aujourd’hui, j’en suis malade, déprimée. Me demander de payer 160 millions, c’est comme si on voulait me ruiner, me tuer. J’ai perdu confiance en notre justice. Je suis très déçue. Parce que c’est une cabale venant de gens malfaisants qui veulent faire du faux pour me déposséder de mes terres » déclare la chanteuse.

Elle demande donc au Président Ouattara et à sa sœur, son épouse Dominique de venir à mon secours. Si non, aujourd’hui, elle n’a personne. Elle ne sait pas où donner de la tête. Elle est aujourd’hui une victime laissée à l’abandon à des escrocs.

Par ailleurs elle a également soutenu qu’elle ne comptait pas « payer cette somme et était prête à aller en prison, s’il le faut ».

Par Atti Mahamat Abana

culturebene.com

Source: Autre Presse


Lire aussi