Accueil News Article News

Peintre Alia : De la rue aux cimaises en Galerie

Publie le mardi 27 octobre 2020

Né à Dimbokro, ville située au centre de la Côte d’Ivoire, le 8 juin 1978, Alia est un artiste plasticien hors pair. Ses peintures faites sur du pagne Wax comme support sont d’une originalité et d’une beauté unique. 2020, Alia quitte les expositions de rues et voit pour la première fois ses œuvres brillées sur les cimaises du pullman hôtel en janvier dernier avec Céline GAUTHIER et ensuite à la galerie Art Time puis bientôt à la Galerie du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire avec Olivier PEPE pour une exposition individuelle.

De la rue, Alia se retrouvera bientôt sur les cimaises de la Galerie du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Une exposition qui le rend très heureux. « Je suis très ému pour cette exposition. Je remercie Dieu qui me donne cette opportunité ».

Un artiste né

Pour Alia, « on naît artiste », car depuis le bas âge, il s’intéresse à l’art. Après l’école primaire, l’artiste poursuit ses études au lycée où il suit des cours d’arts plastiques. Durant son parcours scolaire, il rencontre des difficultés d’ordre familiales qui l’emmènent à reprendre sa classe de 4ème.

Bien qu’il soit élève brillant, Alia va connaitre quelques échecs avant de se retrouver aux Beaux-arts. « J’ai toujours été premier dans les matières d’arts plastiques. Après le BEPC j’ai essayé le concours pour l’entrée au Lycée d’Enseignement Artistique (LEA), ce qui n’a pas marché. Cela ne m’a pas découragé. Je me suis dit qu’il faut que je continue de me battre. Depuis tout petit, j’avais pour vision de devenir artiste. » Explique-t-il.

Et de poursuivre « j’ai voulu rentrer aux Beaux-Arts. J’ai tenté le concours et malheureusement pour moi ça n’a pas marché. Ma vocation n’était pas de devenir un simple enseignant en art, mais je voulais devenir plus que ça ; vivre de l’art. Après mon échec, une dame m’a dit qu’on pouvait faire des cours du soir. J’ai donc passé le test pour rentrer en cours du soir et Dieu merci cette fois-ci le test a marché et j’ai été même le premier execo. »

Une fois aux beaux-arts, Alia apprend vite et développe son art. « Cela m’a permis de donner des cours du soir à des particuliers dans des quartiers résidentiels. J’étais beaucoup sollicité. »

Ainsi l’artiste commence à vivre de son métier à travers des expositions en pleine rue.

Au cœur des œuvres du peintre Alia se trouve la femme. « Je peins les femmes c’est le sujet principal dans mon travail. C’est la femme qui active la société africaine. Elles sont l’élément fondamental de toute une vie. Elles sont au four en même temps au moulin. On les rencontre un peu partout c’est elles qui font l’Afrique ». Affirme-t-il. Et d’ajouter « Je peins aussi le quotidien de mon continent l’Afrique ».

Même s’il a l’art en lui depuis son enfance, c’est seulement en cette année 2020 que l’artiste plasticien Alia se sent vraiment artiste et a changé carrément d’écriture. « J’ai changé ma manière de peindre j’ai aussi changé ma manière de concevoir l’art. dans mon ancienne technique, j’ai remarqué que c’était reproduit ailleurs. C’est-à-dire c’était du déjà vu alors que je voulais une écriture propre à moi. J’étais dans un style d’écriture ou mon art n’était pas assez valorisé, mon métier n’était pas respecté, car je n’ai pas d’atelier j’exposais dans la rue. J’ai donc prié mon Dieu pour qu’il m’inspire et que je puisse avoir une écriture propre à moi. Et j’ai commencé à faire des tableaux avec des pagnes ».

En dehors de l’art, Alia est un prophète. Il aime enseigner la Parole de Dieu à ses proches. Prier pour les orienter.

Comme projet, Alia aimerait « bâtir une maison de Dieu où je vais guérir des fidèles, aider les orphelins et les veuves. Je veux aussi créer plus tard un centre artistique où on pourra former les enfants et surtout les orphelins en arts plastiques ».

Rendez-vous le 12 novembre prochain à la Galerie du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire pour découvrir les beaux tableaux de l’artiste plasticien Alia.

Innocent KONAN

Source: 100pour100culture

Source: Autre Presse


Lire aussi

INFOS GAZOILS

Don Carlos en concert
Le samedi 26 décembre 2020 : De 21h00 à 00h00
Au Débarcadère
Gims en concert
Le vendredi 25 décembre 2020 : A 16h00
La Croisière de Noël
Le samedi 19 décembre 2020 : De 8h30 à 16h00
Fun Party Mums & Kids
Le samedi 19 décembre 2020 : De 09h00 à 19h00
Forum de l'Université de Cocody
Yode et Siro en concert
Le vendredi 18 décembre 2020 : A 21h00
Au Menekre Legend - Riviera Attoban
Nous Suivre

NEWSLETTER