Accueil News Article News

Rama la Slameuse annonce la fin de sa carrière musicale

Publie le vendredi 11 décembre 2020

Ce jeudi 10 décembre 2020, RAMA La Slameuse a mis fin à carrière artistique, selon elle, uniquement dans le show-biz burkinabè. « J’annonce officiellement la fin de ma Carrière Artistique dans le show biz Burkinabè aujourd’hui Jeudi 10 décembre 2020 à 12h00 » , a écrit l’artiste.

Tout en remerciant le Directeur général du BBDA et le ministre de la culture, des arts et du tourisme pour leur soutien à son égard, RAMA La Slameuse a souligné qu’elle est désormais une artiste musicienne sans pays et sans repère culturel. « Je n’appartiens plus à la culture burkinabè. Adieu à la culture Burkinabè. » , peut-on lire dans son message.

« J’annonce officiellement la fin de ma Carrière Artistique dans le show biz Burkinabè aujourd’hui Jeudi 10 décembre 2020 à 12h00.

Monsieur le Directeur Général du Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA), je vous donne l’autorisation de remettre mes droits dans les orphelinats du Burkina Faso. Je ne suis pas intéressée, encore moins ma descendance pieuse.

Monsieur le Ministre de la Culture Burkinabè, merci pour votre soutien envers ma petite personne.

Monsieur le Directeur Général du Bbda, merci pour votre loyauté, votre générosité, vos conseils envers ma petite personne.

Je maudis le jour où j’ai mis les pieds dans le show biz Burkinabè, je maudis les 12 années de carrière artistique dans le show biz Burkinabè. Je maudis les 12 années de ma voix que j’ai donnée à l’image de la culture Burkinabè.

Ainsi s’annonce la fin de ma carrière artistique dans le show biz Burkinabè. Ma Carrière Artistique, je vais la poursuivre sans aucune culture ni aucun repère culturel.

Je suis une Artiste Musicienne sans pays ni culture désormais.

Au reste du monde entier, sachiez que je ne suis plus membre du Bureau burkinabè du droit d’auteur, je ne suis plus une artiste Burkinabè.

Je suis une Artiste sans identité et je vais poursuivre ma carrière artistique ainsi.

Je n’appartiens plus à la culture burkinabè.

Adieu à la culture Burkinabè. »

Source: Faso-actu.info

Source: Autre Presse


Lire aussi

AGENDA

INFOS GAZOILS

Le mercredi 31 décembre 1969 :
Nous Suivre

NEWSLETTER