Accueil News Article News

S-kelly retrouve la liberté

Publie le vendredi 14 août 2020

Incarcéré à la prison civile de Bouaké depuis une dizaine de jours, le chanteur S-Kelly a été condamné à 12 mois de prison avec sursis assortis d’une amende de 200.000 fcfa et devrait retrouver la liberté ce vendredi 14 aout 2020.

L’Oiseaux de Dieu ou encore le petit Fils de Abla Pokou s’était rendu coupable d’injures publiques envers le président Alassane Ouattara et le premier ministre Hamed Bakayoko à travers une vidéo sur les réseaux sociaux.

Ce séjour aurait pu s’éterniser vu la gravité des faits qui lui sont reprochés. Mais la communauté, ses fans, et ses proches notamment, ont œuvré à travers des posts et des prières à sa libération.

Aussi, un plaidoyer fait par des artistes, avec à leur tête Traoré Salif (Asalfo), lead vocal du groupe Magic System, a permis de mettre les choses dans l’ordre pour l’artiste polémique.

En effet, profitant d’une audience que leur a accordé le premier ministre dimanche dernier, Asalfo avait plaidé pour la remise en liberté de S-Kelly. Chose qui semble avoir porté ses fruits.

« Nous avons l’un des nôtres qui a eu un dérapage et qui est incarcéré à la prison civile de Bouaké. Nous avons donc au nom des acteurs culturels présenté nos excuses au Premier ministre pour les transmettre au président de la République et demander sa clémence afin qu’il soit libéré (…) nous espérons donc que cela aboutira à sa libération » avait plaidé Asalfo.

Source: Live.ci


Lire aussi

INFOS GAZOILS

Abidjan Folklore Day
Du samedi 26 septembre 2020 au dimanche 27 septembre 2020 : A partir de 12h
Nous Suivre

NEWSLETTER