Accueil News Article News

Un artiste antillais rêve du plus gros tube de la musique africaine en Featuring avec Serge Beynaud

Publie le jeudi 16 juillet 2020

Un artiste chanteur antillais, Romeomania, depuis le Sénégal où il est confiné pour raison de fermeture des frontières aériennes, a dévoilé un songe dans lequel son morceau en featuring avec l’Ivoirien Serge Beynaud a été déclaré le plus gros tube de la musique africaine.

« J'ai rêvé que mon feat avec Serge Beynaud était le plus gros tube de la musique africaine », a-t-il partagé avec ses fans dans un message publié sur sa page Facebook.

Romeomania dont l’album ‘’TNQV’’ signifiant « tout n’est que vanité » est annoncé pour les mois à venir se veut un véritable melting-pot avec plusieurs collaborations dont celle en featuring avec Serge Beynaud.

Sur cette œuvre de 13 titres, on retrouve des collaborations avec une diversité d’artistes de plusieurs genres musicaux. Ainsi, retrouve-t-on sur cet album des sonorités venues des quatre coins du continent.

De la Côte d’Ivoire en passant par le Congo-Brazza, l’Europe et les Antilles, l’artiste a réuni tous les meilleurs pour faire que son œuvrese classe dans le top 10 des meilleurs albums du continent.

Toute chose qui le réconforte davantage après le songe qu’il a fait. Car, en plus de la diversité d’artistes ayant collaboré à l’œuvre, plusieurs arrangeurs y ont apporté leurs touches. Ce sont entre autres, Moctar Tosh de Star Factory Music de Serge Beynaud, DJ Bookey Mania du label MMM, Roch Arthur, Shado Chris.

Véritable star de l’Afrobeat, genre populaire et très à la mode chez les jeunes, Romeomania, à l’état-civil Stafford Roméo Souverin est originaire des Antilles (Haiti-Guadeloupe).

Artiste-chanteur et compositeur, il enchaîne les succès avec plusieurs singles dont « Laisse ton numéro » sorti en 2017, « Tague-moi », « Avancer » en featuring avec Rico Amaj, « Ça va aller » et « On va pas baisser les bras » en featuring avec Paska sorti il y a à peine un jour.

aaa/ask

Source: AIP


Lire aussi

AGENDA

INFOS GAZOILS

Le mercredi 31 décembre 1969 :
Nous Suivre

NEWSLETTER