Accueil News Article News

Le Festival des Arts et Traditions d’Akan (FATA) lancé à Sakassou

Publie le mardi 30 janvier 2024

La préservation des us et coutumes en Afrique et particulièrement en Côte d’Ivoire est une réalité. Chaque peuple ivoirien essaye à sa manière de vouloir transmettre et faire connaître à la génération leur tradition y compris la langue. C’est ainsi que le grand groupe ethnique Akan de Côte d’Ivoire veut à son tour faire la promotion de son riche patrimoine culturel et traditionnel. Pour ce faire, un festival vient d’être porté sur les fonts baptismaux des promoteurs.

Plus qu’une symbolique, c’est dans la ville de Sakassou où se trouve la capitale traditionnelle et le siège du royaume Baoulé dans la région du Gbêkê au centre de la Côte d’Ivoire que le point d’ogre de ce premier grand événement culturel a été lancé. Les populations de cette ville symbole avec à leur tête des autorités coutumières, religieuses, administratives ainsi que des communautés étrangères, ont pris d’assaut le centre culturel pour connaître la vraie raison d’être du Festival des Arts et Traditions d’Akan (FATA) 2024.

Celle-ci a été donnée par le Président du Comité d’organisation, Arthur Kouamé. Pour lui, cet événement représente bien plus qu’une simple célébration, c’est une opportunité de formation et une école favorisant une connexion plus profonde avec la communauté. Il a étendu ses chaleureux remerciements à tous les participants et a souhaité des bénédictions divines.

Quant au commissaire général du festival placé sous le thème : ‘’Adoptions culturelles, cultuelles et traditionnelles : Fondement d’intégrité et prospérité des peuples’’, Djeka Kouadio a retracé l’évolution significative de son association depuis sa création en 1973 la Pondération des Activités Universelles et Spirituelles de l’Être (PAUSE). Son engagement initial au sein des grandes confréries africaines a conduit à son évolution actuelle, affiliée à Ebène SPA (Sociétés de Pensées Africaines et de Philosophie Existentielle). Au sein de cette structure, l’idée de promouvoir la personnalité intrinsèque de l’homme noir a pris racine, soulignant la nécessité de valoriser cette identité à travers le Festival des Cultures et Traditions Akan, né d’une réflexion approfondie sur l’exploitation du riche patrimoine culturel et spirituel africain inexploité.

De son côté, le Sous-préfet de Sakassou, Yao Mathurin, représentant le Préfet du département lors de la cérémonie de lancement du FATA, a exprimé avec enthousiasme et fierté son admiration pour cette noble initiative. Il a salué le dévouement de Monsieur Djeka Kouadio et de son équipe en faveur de la préservation dynamique du riche patrimoine traditionnel du peuple Akan. Yao Mathurin a également encouragé les notables et les chefs de tribu présents à apporter leur soutien à cet effort essentiel visant à sauvegarder les traditions et les arts Akan. Il a souligné également de manière cruciale l’importance de préserver ces traditions dans le contexte de la mondialisation.

Cependant, l’édition 2024 du FATA va se dérouler du 1er au 14 juillet 2024 à la Place Henri Konan Bédié de Sakassou. Toutefois, les grandes articulations et le programme final de la toute première édition du Festival des Arts et Traditions d’Akan seront dévoilés au cours d’une conférence de presse au mois de février prochain.

Source: afrique-sur7

Source: Autre Presse


Lire aussi

INFOS GAZOILS

Concert live Jonathan Gambela
Le dimanche 28 avril 2024 : A 16h
Festival Des Chantres Africains
Le vendredi 15 mars 2024 : De 18h à l'aube
Nous Suivre

NEWSLETTER